Index du Forum




 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mener des séances décrochées en étude de la langue

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> MENER UN PROJET -> Comment faire ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
jennyden


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 4
Localisation: 77

MessagePosté le: Sam 13 Nov - 18:06 (2010)    Sujet du message: Mener des séances décrochées en étude de la langue Répondre en citant

Bonjour,
J'ai comme projet cette année l'élaboration d'un journal de classe avec des CM1, à raison d'un journal par période.
Pour l'instant, cela fonctionne mais j'ai l'impression d'apporter une trop grande aide à mes élèves concernant l'écrit et notamment l'amélioration de l'écrit et la correction.
Mes élèves sont en très grande difficulté(ZEP/RAR). La majorité ne sait pas former de phrase simple.
J'ai établi avec eux en début d'année une grille d'auto-correction avec un code et les indications à suivre pour s'auto-corriger.
Mais je n'arrive à appliquer ce code qu'avec 5-6 élèves. Pour les autres, je cible une ou deux erreurs maximum que je leur demande de corriger et c'est déjà beaucoup pour eux. Pour d'autres je corrige l'intégralité du texte et leur demande de recopier sans faute ce qui est déjà une tâche difficile.

Je me retrouve donc rapidement dépassée.
Quand les phrases n'ont pas de sens, ils n'arrivent pas non plus à les reformuler et pour l'instant je ne trouve pas d'autre moyen que de leur suggérer moi-même une reformulation correcte. Ils sont persuadés que ce qu'ils écrivent à du sens, même en passant par la lecture orale des "phrases".

Je voudrais donc mener des séances décrochées en étude de la langue en partant de leurs difficultés mais il y a beaucoup trop de difficultés. Ils n'appliquent pas du tout (ou très peu) ce qu'ils ont appris jusqu'à maintenant en orthographe et en conjugaison. Et pourtant ils connaissent les règles.


Je vous remercie d'avance pour les conseils que vous pourrez m'apporter et vous remercie encore de m'avoir donné l'envie et des clés pour mettre en place un projet d'écriture (cf stage NT1 IUFM Torcy l'an dernier) car ça change complètement l'ambiance et la motivation d'une classe.

Jennyden


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 13 Nov - 18:06 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danièle adad


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2007
Messages: 69
Localisation: 77

MessagePosté le: Sam 13 Nov - 21:35 (2010)    Sujet du message: Mener des séances décrochées en étude de la langue Répondre en citant

Bonjour,


Merci pour ce retour sur le stage de l'an dernier, ça fait plaisir !
et bravo pour le projet que vous mettez en oeuvre avec ces élèves qui en ont besoin.


Peut-être que la première chose à faire n'est pas la correction écrite, mais le travail sur l'oral pour ceux qui ne savent pas encore écrire ou formuler de phrases simples :
Le journal peut se composer d'images, de photos prises par les élèves, accompagnées de légendes ou de textes courts.
l'écriture peut se faire par la dictée à l'adulte ou la prise de notes ce qui dégage les élèves de la charge de l'orthographe.
vous pouvez également écrire les textes en collectif avec la prise de notes pour permettre à chacun d'entendre du vocabulaire, des structures de phrases, avec les interventions des élèves qui en sont capables ou parce que vous direz lentement les phrases que vous voudrez écrire. Ceci, en tant qu'enseignant "modèle". 
La progression peut être lente au départ et s'accélérer grâce à cette imprégnation. Surtout si les structures de phrases se ressemblent pour commencer.
ceci bien sûr en continuant la différenciation que vous mettez déjà en place pour les 5-6 capables de se corriger.


Avez-vous construit des outils avec vos élèves à part le code correction ?


à très bientôt,


Danièle Adad


Revenir en haut
jennyden


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 4
Localisation: 77

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 12:40 (2010)    Sujet du message: Mener des séances décrochées en étude de la langue Répondre en citant

Bonjour et merci pour la rapidité de votre réponse.
C'est vrai que je travaillais l'oral avec dictée à l'adulte pour les élèves les plus faibles mais pas assez.
Ils se sont regroupés par 2-3 pour écrire le prochain numéro, je vais donc mieux pouvoir travailler par petits groupes en passant par l'oral. Le plus dur va être de leur faire dire des phrases de plus en plus riches car ils ont tendance à rester sur leurs acquis.
Comment puis-je faire justemement pour qu'ils réutilisent des structures entendues. Quel outil puis-je mettre en place ? Car les structures de phrases pour des articles de journaux diffèrent selon le type d'article. Ce n'est pas comme un conte par exemple où la démarche est sensiblement la même.

Au niveau des outils, ils ont leur cahier outil en orthographe/grammaire d'une part et conjugaison d'autre part auquel ils se réfèrent en lien avec le code de correction. Ils ont aussi un cahier de vocabulaire (usage du dictionnaire, mots de liaison, mots formés à partir d'un même préfixe/suffixe/radical)
L'affichage en classe reprend cela.

Par ailleurs, quand ils estiment que leur article est terminé, ils passent devant "l'avis critique de la classe". Ils lisent (ou je lis) l'article et leurs camarades émettent des critiques, des conseils, des suggestions pour améliorer l'écrit (toujours dans un but positif). Parfois la seule lecture permet à l'élève de se rendre compte de certaines erreurs.
Ca les amène à se relire, se corriger et à ne pas bâcler leur travail ce qu'ils avaient tendance à faire avant qu'il y ait ce système.


Merci encore et à bientôt
Jennifer Denoun


Revenir en haut
Vincent


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mai 2010
Messages: 19
Localisation: Isère

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 20:49 (2010)    Sujet du message: Mener des séances décrochées en étude de la langue Répondre en citant

D'autres dispositifs peuvent aussi permettre d'améliorer les écrits en médiatisant avec la classe, et non plus en restant au seul tête à tête avec l'élève concerné.

Celui-ci est inspiré de Célestin Freinet et est généralement nommé le toilettage de texte (plus de précisions dans "apprendre avec les pédagogies coopératives" de S. Connac :
 - un des textes de la classe est choisi, soit par le maître, soit par la classe (pour son intérêt). Il est alors écrit tel quel au tableau.

 - Pendant 5 minutes, chaque élève note individuellement toutes les propositions d'amélioration du texte. Tous les outils peuvent être utilisés (cahiers, dictionnaires...).

 - L'enseignant donne ensuite la parole aux élèves : il peut commencer par les élèves les plus en difficulté (qui auront remarqué les erreurs les plus basiques telles que les majuscules) pour finir par les plus à l'aise. Le texte écrit au tableau s'améliore donc petit à petit. Il est préférable que l'enseignant intervienne le moins possible dans les débats. Toutefois, lorsque plus personne n'a rien à dire, il indique les zones du texte où les améliorations sont encore possibles.

Une telle séance dure environ 30 minutes. A noter que tout changement de sens du texte est soumis à accord de l'élève-auteur.


Ce second dispositif consiste en l'organisation d'ateliers spécialisés. La classe est partagée en groupes de besoin de 4 à 5 élèves, pour obtenir 4 ou 5 groupes. Chaque groupe se voit attribuer une spécialité : annotation des erreurs d'accord dans le groupe nominal, dans le groupe verbal,  des erreurs d'homophones, des erreurs de sons (même en CM)...
Ensuite, l'enseignant donne à chaque élève un texte écrit par un camarade. Pendant 5 minutes, les élèves lisent les textes et les annotent (mais ne les corrigent pas). Lorsqu'ils ont fini, il échangent leur texte avec un élève de leur groupe. A la fin des 5 minutes, l'enseignant fait tourner les feuilles dans les groupes, de manière à ce que toutes les feuilles soient passées dans tous les groupes.
Pendant le travail en atelier, l'enseignant circule pour aider les élèves, réajuster...
Ce dispositif est intéressant et permet aux élèves de progresser sur la notion attribuée à leur atelier, mais il ne faut pas en abuser ! Il faut également penser que plus les groupes sont nombreux, plus la séance est longue et que la tâche est répétitive. Il faut donc se méfier de ne pas lasser les élèves. Tout est dans la mesure.
Le fait que les élèves annotent les écrits des autres est également intéressant dans la mesure où les "annotateurs" peuvent se tromper et annoter une réussite. A l'élève-auteur de s'assurer que l'endroit du texte mérite bien une correction. Cela renforce alors les compétences dans  le domaine de la langue et la confiance en soi.

Enfin, on peut aussi mettre en place un carnet par élève leur permettant de noter tout mot ou formulation qu'ils rencontreraient dans leurs lectures, ou dans les textes rencontrés à différentes occasions (même ceux des autres élèves) et qui leur plairait (pour toute raison). Ils se créeront ainsi un petit répertoire qui enrichira leur vocabulaire et leur syntaxe et qu'ils pourront utiliser en écriture libre, afin d'améliorer leur texte.

Si cela peut vous inspirer

Vincent


Revenir en haut
jennyden


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 4
Localisation: 77

MessagePosté le: Dim 14 Nov - 21:38 (2010)    Sujet du message: Mener des séances décrochées en étude de la langue Répondre en citant

Merci bien c'est en effet très intéressant je vais essayer de mettre en place ces dispositifs qui donnent vraiment du sens à la pratique de l'orthographe. Ca fera d'autant plus évoluer la coopération qui se met doucement en place dans la classe.

Revenir en haut
danièle adad


Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2007
Messages: 69
Localisation: 77

MessagePosté le: Lun 15 Nov - 09:12 (2010)    Sujet du message: Mener des séances décrochées en étude de la langue Répondre en citant

Je rajouterai que le vocabulaire et certaines formulations peuvent s'acquérir grâce à la poésie et au chant.
C'est ainsi que les élèves pourront s'inspirer de sens figurés, de formules poétiques, d'expressions, ... qui alimenteront le répertoire ou le carnet, et qui seront à disposition pour un réinvestissement spontané ou sollicité.
et, j'insiste, dans un journal, nous pouvons trouver d'autres choses que des articles : photos légendées, petites annonces, ... et si ce journal se transforme en magazine, les textes de la classe peuvent y être compilés : poèmes, saynètes, bande dessinée, ...


Revenir en haut
jennyden


Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 4
Localisation: 77

MessagePosté le: Lun 15 Nov - 20:59 (2010)    Sujet du message: Mener des séances décrochées en étude de la langue Répondre en citant

Justement, il y en a pour toutes les plumes : jeux, recettes, brèves sportives etc. Je vais essayer de mettre en place le carnet de notes, ça fait partie des outils qui me manquent. Merci.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:13 (2017)    Sujet du message: Mener des séances décrochées en étude de la langue

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> MENER UN PROJET -> Comment faire ? Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com